Solutions de répits

L'accueil temporaire

Les hôpitaux de jour

Les accueils de jour dans les hôpitaux s’adressent à toutes les personnes qui présentent un handicap psychique tout en ayant conservé un minimum d’autonomie. L’aidé peut participer à des activités spécifiques proposées par une équipe de psychologues, infirmiers et/ou aides soignants.

Les établissements et services médico-sociaux pour personnes handicapées

Des foyers, médicalisés ou non, et des maisons d’accueil spécialisées peuvent recevoir des personnes présentant toutes formes de handicap en accueil temporaire de jour sous réserve de place et avec l’accord de la Commission des Droits de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH). Ce sont des lieux réservés à l’accueil de personnes dépendantes. C’est une possibilité à laquelle vous pouvez recourir dans la limite de 90 jours par an si vous aider une personne handicapée.

Les associations et institutions spécialisées

D’autres types d’accueil temporaire existent, qu’ils soient associatifs ou individuels.

Vous pouvez vous rapprocher de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH).

L’hébergement temporaire en établissement

De nombreux établissements médico-sociaux peuvent accueillir ponctuellement ou régulièrement votre proche handicapé quel que soit son âge, sous réserve de place et avec l’accord de la Commission des Droits de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH). Vous devez faire une demande préalable auprès de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH).

Précision :

Dans sa séance du 8 décembre 2017, l’assemblée départementale  a pris une décision favorable aux personnes en situation de handicap puisque depuis cette date pour l’hébergement temporaire, la participation des résidents est :

  • égale au forfait journalier hospitalier pour les personnes disposant de ressources supérieures au montant de l’AAH ;
  • égale à la moitié du forfait journalier hospitalier pour les personnes disposant de ressources inférieures ou égales au montant de l’AAH.

Les séjours de vacances

Il existe un certain nombre d’associations, d’agences de voyages et d’organismes spécialisés dans les séjours de vacances pour personnes handicapées, ils doivent être agrées.

Cette obligation leur impose de s’assurer que toutes les précautions nécessaires ont été prises concernant la sécurité et le confort de votre aidé lors du séjour.

Par ailleurs le label "Tourisme et handicap" vous signale les hébergements, restaurants, bases de loisirs, établissements culturels et historiques, qui sont en mesure d’accueillir des personnes handicapées. L’association Tourisme et handicap peut vous fournir la liste des sites labellisés.

Plus d'information sur le label national "Tourisme et handicap"